Lettre ouverte à ma famille

Après plusieurs années et dîners à parler de bitcoin avec eux, j’ai enfin écrit un long message à ma famille au sujet de l’inflation, de leurs économies et de bitcoin. Il m’a semblé bon de le publier ouvertement pour celles et ceux qui souhaiteraient s’en inspirer, étant donné que les fêtes de fin de Noël  arrivent à grands pas.


Object : L'épargne en temps d'inflation

Coucou la famille,

Cela fait quelques mois que je souhaite vous écrire ce mail. Le temps passe et je ne l'ai toujours pas fait. Mieux vaut tard que jamais comme on dit ! Comme vous le savez, je travaille depuis quelques années (juin 2018) dans le bitcoin. Alors oui, le bitcoin provoque encore de la moquerie ou même de l'hostilité pour certains. Je le comprends, c'est tout à fait normal et courant face à la nouveauté. Après tout, le bitcoin n'a que 12 ans d'existence.

Pourquoi est-ce que je vous écris à ce sujet ?

Vous êtes ma famille et je souhaite que vous puissiez être informés au mieux sur le sujet afin de prendre la décision qui vous correspond le mieux. Je ne cherche pas à vous convaincre à tout prix mais j'apaise au moins ma conscience en partageant ma connaissance et en faisant mon devoir de pédagogue. L'épargne est un choix très personnel, qui s'ancre dans la physionomie patrimoniale de chacun. Chacun voit midi à sa porte. Mieux vaut être conservateur voire même frileux avec son épargne. Et donc choisir le bitcoin comme diversification. Cela semble surprenant voire incohérent, mais c’est pourtant un choix très rationnel. Il est important de contextualiser cette analyse afin d’appréhender le bitcoin comme un choix prudent et conservateur dans le contexte actuel.

Nous sommes au début d'une période inflationniste durable.

L'inflation est un sujet cru, mais il nous concerne tous, tous les jours. Ce n'est pas un sujet de conversation divertissant. Il est au contraire plutôt pesant. Et pourtant, avec la panique globale liée au Covid-19, l'inflation est de retour. Et ce n'est que le début. En 2020, de grandes quantités de monnaie ont été créées pour financer des plans de relance économique. Prenons le cas de l'euro et des pays membres de l'UE. Depuis la mise en circulation de l'euro en 1999, 4 000 milliards d'euros ont été créés et mis en circulation dans les pays européens en l’espace de 20 ans. La même quantité d'euros a été créée en 2020, soit 4 000 milliards d'euros supplémentaires en 1 an. 8 300 milliards d'euros sont aujourd’hui en circulation. En d'autres termes, la quantité d'euros en circulation depuis sa création a doublé en seulement 12 mois l'an dernier.

Qu'est-ce que cela veut dire ?

Les euros sur nos comptes épargnes sont dilués. Les euros dans nos poches perdent donc en pouvoir d'achat. Exemple : si vous aviez 10 000 euros sur un Livret A, LDDS ou assurance vie en 2019, cet encours faisait partie d'un montant total de 4 000 milliards d'euros disponibles. Aujourd'hui ces mêmes 10 000 euros sont dilués parmi 8 000 milliards d'euros étant donné de la récente augmentation de la quantité monétaire, qui, soit dit en passant, continue de croître.

Nul besoin de faire de grandes études en mathématiques pour comprendre que chaque euros sur ce compte épargne va perdre en pouvoir d'achat. Le souci avec l'accroissement de quantité d'euros dans l'économie, que l'on appelle inflation monétaire, c'est que l'effet sur le pouvoir d'achat n'est pas ressenti immédiatement. Cet effet, que l'on appelle inflation des prix, est assez sournois car il met quelques années à se faire ressentir. L'effet ressenti est une perte de pouvoir d'achat et une baisse du niveau de vie. Comment cela se traduit-il ? Les prix augmentent. Le prix du litre d'essence qui passe de 1,4€ à 2€ dans certaines stations en est un des premiers signes évidents dont on parle en ce moment. Le prix du gaz ou de l'électricité, ainsi que les prix de l'immobilier ou des courses dans les grandes surfaces sont du même ordre.

Ces augmentations de prix généralisées sont l'effet résultant de l'augmentation d'euros en circulation dans l'économie française. C'est une sorte de taxe sans représentation adéquate, car elle n'est ni votée à l'Assemblée Nationale ni votée au Sénat, mais elle est mise en place par la direction de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui gère la politique monétaire dans la Zone Euro.

Pourquoi est-ce important ? Que faire ?

Une inflation de 2% par an sur 20 ans fait perdre environ 50% de votre pouvoir d'achat. Prenons une personne âgée de 60 ans aujourd'hui : dans vingt ans cette personne aura 80 ans. À cet âge, elle vivra uniquement de sa retraite et de ses économies. Une perte de pouvoir d'achat de 50% sur ses épargnes lui rendra très difficile voire impossible de maintenir son niveau de vie actuel. Les retraités sont dépendants de leurs économies et très vulnérables face aux pertes de pouvoir d'achat. Cela paraît prématuré voire alarmiste de se préoccuper de ces considérations aujourd'hui, mais mieux vaut prévenir que guérir. Je le répète, l'inflation est un phénomène sournois.

Et le bitcoin dans tout ça ?

C'est un compte épargne qui vous permet de protéger votre pouvoir d'achat. Si vous le pouvez, rappelez-vous d'une chose : Bitcoin n'est pas un moyen de devenir riche rapidement mais plutôt de ne pas devenir pauvre lentement. Bitcoin vous protège de la dévalorisation de vos euros. Comment ? Bitcoin est d'une rareté absolue. Il n'y en a que 21 millions de disponibles, chacun divisible en 100 millions de sous-unités, appelées les satoshis. Il y a donc un total fixe de 21 000 000 de bitcoins, soit 2 100 000 000 000 000 satoshis. Si vous achetez 1 bitcoin (100 000 000 de satoshis) ou 0,01 bitcoin (soit 1 000 000 de satoshis), votre part du gâteau reste inchangée. Il n'y a pas de dilution possible de votre épargne bitcoin. Comme toutes choses rares dans la vie, que ce soit une voiture de collection, de l'art ou des timbres anciens, elles apprécient au fil du temps. C'est une loi simple de l'offre et de la demande. Si l'offre est limitée, le prix augmente. La meilleure utilisation du bitcoin aujourd'hui n'est pas la spéculation, qui est hautement risquée et une mauvaise pratique. Il suffit simplement de s'en procurer, de manière ponctuelle ou récurrente, et d'apprendre à la sécuriser en toute autonomie. On parle d'épargne en bitcoin !

Si vous avez des questions, n'hésitez pas :)

Très bon weekend à vous tous,

Bisous